L'espoir au bout du trou noir
Bienvenue sur le forum.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

A très bientôt et bonne visite à tous.



Forum de discussions diverses, mais surtout de soutien et d'entraide.
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Ce forum est constamment mis à jour, pensez à le consulter assez souvent
pour être au courant des nouveautés.
Nous recrutons actuellement des animateurs, des modérateurs,
des analystes, des graphistes et des codeurs, etc !
Pour plus d'informations, clique ici
Si vous venez de vous inscrire,
vous devez d'abord lire et approuver le règlement du forum ici,
puis vous devez vous présenter ici.
Vous n'osez pas vous dévoiler tout de suite ?
Je vous propose de commencer par nous parler de vos loisirs ici .
De fil en aiguille vous oserez vous libérer un peu plus et vous verrez vous vous sentirez mieux.
Si ce forum vous a permis de vous sentir mieux,
pour faire vos remerciements laisser un commentaire ici
Comment avez-vous découvert le forum? C'est par ici
Vous avez des questions ou des propositions, c'est par ici
Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet en particulier, c'est par ici
Si vous avez un évènement (anniversaire, mariage, naissance, fête diverse)
à partager avec nous c'est par ici
Si vous avez une phrase, une citation ou une image positive c'est par ici
Le coin divertissements c'est par ici
Partagez le lien de ce forum à un maximum de personnes,
afin que nous puissions avoir plus d'échanges entre membres.


Partagez | 
 

 Accident (voir aussi brûlures, coupure)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Angel
Administrateur
avatar


MessageSujet: Accident (voir aussi brûlures, coupure)   Dim 6 Oct 2013 - 4:00

Un accident, tout comme une blessure, arrive lorsque mes émotions sont perturbées. Il est très souvent synonyme de culpabilité ou de peur. Il est lié à mes culpabilités, à ma manière de penser et à mon fonctionnement dans la société. Il dénote aussi une certaine réaction envers l’autorité, même face à plusieurs aspects de la violence. Il peut arriver que j’aie de la difficulté à m’affirmer face à cette autorité, à parler de mes besoins, de mes points de vue, etc. Je me « fais alors violence ». L’accident indique un besoin direct et immédiat de passer à l’action. La soif d’un changement de direction est tellement grande que la pensée utilise une situation extrême, voire dramatique pour me faire prendre conscience que je dois probablement changer la route que j’emprunte actuellement. C’est comme un moment de rupture dans un aspect de ma vie, un point de non-retour et pas nécessairement au niveau de mon couple. C’est une forme d’autopunition consciente ou inconsciente. La partie du corps, blessé durant l’accident, est habituellement déjà malade ou affaiblie, que ce soit par une maladie, un malaise, une coupure, une brûlure ou toute prédisposition aux accidents. L’accident me permet d’observer cette faiblesse en la faisant remonter à la surface. L’accident fait aussi référence à mon incapacité de me voir et de m’accepter↓ tel que je suis. Puisque je suis responsable à 100% de mes actes et de ma vie entière, je peux m’expliquer davantage pourquoi je me suis attiré telle forme d’accident. Attiré, dites-vous ? Oui, car tout ceci vient de mes pensées les plus profondes, de mes patterns ou schémas de pensées issus de mon enfance. Il est fort possible que je m’attire des punitions si, aujourd’hui, j’ai l’impression de faire quelque chose et de ne pas être vraiment sage, et de me sentir vulnérable. Exactement comme dans mon enfance ; lorsque j’étais puni quand je n’étais pas sage. C’est enregistré dans mon mental et il est temps de changer mon attitude. Le côté « moral » de l’être humain l’amène à se punir s’il se sent coupable, d’où la douleur, les afflictions et les accidents. Il est essentiel de savoir que je peux me sentir coupable dans une situation quelconque si et seulement si je sais que je fais du mal à autrui. Dans toutes les autres situations, je suis responsable, mais pas coupable. Je dois me souvenir que je suis ma propre autorité (dans le sens d’individu). J’ai besoin de prendre ma place dans l’univers. Je dois cesser de me faire violence. Comme je l’ai écrit plus tôt, l’accident est rattaché à la culpabilité et celle-ci à la peur par rapport à une situation. La peur de ne pas être sage est souvent perçue sous l’aspect de la culpabilité plutôt que sous celui de la responsabilité. L’accident m’oblige souvent à cesser ou à ralentir mes activités. Une certaine période de questionnement s’ensuit. En restant ouvert et objectif par rapport à moi-même, je découvrirai rapidement la ou les raisons de cet accident. Ai-je perdu le contrôle d’une situation ? Est-il temps pour moi de changer d’orientation, de direction ? Ai-je de la difficulté à écouter mes signes intérieurs ou mon intuition, si bien que je m’attire un signe radical sur le plan physique ? J’ai tendance à être fataliste. Je m’en fais constamment et je vis plus au niveau des suppositions que des faits et de la réalité. Ai-je observé comment l’accident s’est produit ? Quel était mon état avant et après ? il est très important de revoir les conditions entourant l’accident ; j’analyse les mots utilisés et je prends conscience qu’ils mettent en évidence ce que je vis au moment de l’accident. Si des plaies résultent de cet accident ou blessure, je vis de la colère et du ressentiment face à une situation qui me déplaît au plus haut point. J’observe tous les signes et les symboles de cette situation (accident) et j’écoute ma voix intérieure pour trouver une solution qui m’évitera probablement d’aggraver tout ceci. La prédisposition aux accidents est un état qui survient durant une relation conflictuelle avec la réalité, l’incapacité d’être pleinement présent et conscient de l’univers tel qu’il se présente à moi. C’est comme si je voulais être ailleurs. Je suis déconnecté de ce qui arrive autour de moi, peut-être parce que je trouve ma réalité inacceptable ou difficile à vivre.

J’accepte↓ de voir que j’ai besoin d’être plus branché sur moi-même pour découvrir ma sécurité et ma confiance intérieures. J’arrête cette course effrénée et je prends le temps de regarder ma vie. Je me remets en question face à mes choix selon mes valeurs fondamentales. J’accepte↓ l’ouverture qui se crée afin de me sentir plus libre et heureux.




Revenir en haut Aller en bas
http://espoiroboudutrounoir.forumdomtom.com
 
Accident (voir aussi brûlures, coupure)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambroisie (Ambrosia)
» Voir aussi : www.lignon-online.com
» Voir aussi : www.sepamitie.com
» Accident d’une petite voiture entre deux gros camions
» Grave accident de C Dechavanne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'espoir au bout du trou noir :: La salle des connaissances :: Malaises :: Accident-
Sauter vers: